Philippe Verro (2002)

 

Mon fils est torero, ce titre contient le drame, implique la peur et affirme le courage.

Les phots de Philippe Verro tentent d'accéder au mystère, de pénétrer les sentiments

de solitude et de mort qui règnent au coeur de l'arène. Les couleurs saturées,

les contrastes apputés, les jeux d'ombre et de lumière, les cadrages audacieux,

évoquent avec violence les émotions fortes, l'ambivalence des pensées agitées d'une mère.

Celle d'un jeune matador qui affronte dans l'intimité le taureau

et qui connaît que l'incertitude de l'issue du combat.

Le photographe témoigne de la beauté mais aussi partage l'angoisse ;

parfois l'immobilité domine rappelant au lecteur le doute, la tristesse, la fierté, le silence.

Certaines phrases, comme des confidences, laissent éclore la sérénité quel que soit l'enjeu,

et chaque mot affirme un immense respect pour cet art unique : la tauromachie.

mon fils est torero

Ref : BI11LLM22PVL015